Aller au contenu principal

Œufs : un marché français à plusieurs vitesses

© CNPO

Calibré : Le calme reste d’actualité pour l’œuf calibré français. Bien que correctes chez les uns, les commandes ralentissent chez les autres. Or, l’offre reste stable et se révèle supérieure à la demande. Les cours oscillent entre maintien et repli selon le calibre considéré.

À l’inverse, l’œuf tout venant pour conditionnement manque de plus en plus à l’appel, surtout pour les poids moyens. La demande des centres s’est activée ces derniers jours pour une offre moins large, en partie du fait des dégagements réalisés en début de semaine. Un contexte qui se traduit par des prix aisément reconduits à haussiers.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : ambiance plus calme, tous débouchés confondus

Industrie : Semaine de tassement tarifaire pour l’œuf tout venant destiné à l’…

Aviculture
Œufs : la hausse des cours se poursuit

Le marché restait tonique vendredi.

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Œufs calibrés : regain de commandes avant le férié

Calibré : Le marché français de l’œuf calibré s’est activé avant le férié du 11…