Aller au contenu principal

Ÿnsect lance le projet Farmying pour 20 millions d’euros

Ÿnsect a annoncé ce mardi 11 juin le lancement officiel du projet européen Farmying pour fonder la première et la plus importante unité industrielle entièrement automatisée spécialisée dans la production de protéines d’insectes haut de gamme, informe la société dans un communiqué. Basé à Amiens Métropole (Hauts-de-France), Farmying est cofinancé par la Commission Européenne et le Bio-based Industries Joint Undertaking (BBI JU) à hauteur de 20 millions d’euros. Farmying vise à industrialiser l’élevage et la transformation d’un insecte, le Tenebrio molitor (coléoptère) en protéines haut de gamme pour l’alimentation animale et végétale. Il formera ainsi la première filière mondiale de protéines haut de gamme pour répondre à la demande qui ne cesse de croître à travers le monde.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Avril refinance Biosécurité et Spécialités Nutritionnelles

Le groupe Avril vient d’annoncer une augmentation de capital pour son activité Biosécurité et…

Alimentation animale-céréales
Axéréal vante la complémentarité de ses pôles agricole et industrie

Sur son exercice 2015-2016 (clos à fin juin), Axéréal a dégagé un résultat net consolidé de 11,9…

Autres filières
NextProtein lève 1,3 million d’euros

Start-up agritech franco-tunisienne spécialisée dans la fabrication de composants destinés à l’…

Alimentation animale-céréales
Cinq cadres montent au capital d’Idena

Installée à Sautron (44) et spécialisée dans la nutrition animale, la société Idena réalise une…