Aller au contenu principal

Volailles : un bilan commercial dans le rouge

© Réussir Archives

La balance commerciale française en viandes et préparations de volailles est négative sur les 8 premiers mois de 2019. En effet, les volumes exportés estimés à 297 400 téc étaient en repli de 11,7 % par rapport à 2018 tandis que, dans le même temps, les importations, évaluées à 441 200 téc ont progressé de 2,5 % indique l’Itavi en reprenant les données des douanes françaises. Les volumes expédiés vers les pays de l’UE ont reculé de 3,6 %, avec un repli marqué du commerce vers l’Espagne (-13,3 % à 4 718 téc). À noter, la hausse en valeur des exportations vers le Royaume-Uni (+21 % ce qui représente une hausse de 16 millions d’euros). Ceci a permis de contrebalancer la baisse des envois vers l’Allemagne et l’Espagne.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Volaille : l’Europe accroît sa présence en Afrique

Volaille : 2017 a commencé sur une tendance plus positive pour les filières…

Aviculture
Dinde : la France s’affirme en Europe

La filière dinde française a vécu une année 2017 synonyme de moindre pression des importations…

Aviculture
Volaille : plus d’offre, moins d’imports

L’Union européenne (UE) a réduit de 8,6 % ses importations de volaille au premier trimestre, à…

Aviculture
Le poulet ukrainien ne faiblit pas

Sauf si les professionnels européens viennent à changer les règles à l’échelle communautaire, la…