Aller au contenu principal

Volailles : moins d’achats d’entiers, plus de découpes

Les achats de viande de volailles fraîches et élaborées par les ménages français pour leur consommation à domicile sont en repli de 0,5 % en cumul de janvier à septembre 2019 par rapport à la même période l’année dernière, selon FranceAgriMer-Kantar. Les achats de poulet baissent de 1,4 % plombés par le recul de 5,5 % des poulets PAC. En revanche, les découpes de poulet ont progressé de 0,7 % portées par l’engouement pour les cuisses (+1,8 %) tandis que les escalopes reculent de 0,8 %. Les achats de dinde et de pintade chutent de 4,2 % et 6,6 % respectivement en cumul sur 9 mois. En cumul de janvier à septembre, le canard s’affiche comme le grand gagnant avec des tonnages en hausse de 2,7 %, sous l’impulsion du canard entier (+12,5 %) tandis que les découpes progressent de 1,5 %.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Volaille : consommation décevante en octobre

Volaille : Le mois d’octobre n’a pas été porteur pour les viandes et…

Aviculture
Poulet : moins d’offres, moins de demande

Volaille : La consommation française de viande et préparations de poulet peine…

Aviculture
Baisse chronique de la production

Alors que les ventes de lapin sont jugées décevantes par les opérateurs, la…

Aviculture
Volaille : les produits d’hiver perdent du terrain

Volaille : Le printemps donne un nouveau coup à la demande, déjà faiblissante,…