Aller au contenu principal

Volailles et lapins : léger repli des achats des ménages

En cumul annuel du 1er janvier au 31 octobre, les achats des ménages en volailles et lapins frais ont reculé de 0,7 % selon FranceAgrimer Kantar Worldpanel, porté par un désengouement pour le poulet (-1,3 %), la dinde (-4,2), la pintade (-8,1 %) et le lapin (-7 %). Une évolution à mettre en lien avec les tarifs haussiers de tous ces articles dans les rayons. Seuls le canard, les élaborés de volailles et les abats tirent leur épingle du jeu avec des volumes d’achat qui progressent de 2,2 %, 2,7 % et 3,3 % respectivement en lien aussi avec des prix à l’achat qui reculent légèrement de 0,9 % pour le canard et de 1,7 % pour les abats. Les élaborés de volailles se maintiennent toutefois à des prix haussiers (+1,7 %).

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Volailles
La filière œuf établit son « contrat sociétal d’avenir »

Le CNPO, interprofession de l’œuf, se fixe un objectif : 50 % de pondeuses en…

Aviculture
Baisse des ventes d’œufs en grandes et moyennes surfaces

Les ventes d’œufs en grandes et moyennes surfaces confirment leur déclin d’une année sur l’autre…

Aviculture
Volaille : consommation décevante en octobre

Volaille : Le mois d’octobre n’a pas été porteur pour les viandes et…

Aviculture
Œufs : hausse des achats pour les calibres M et P

La consommation d’œuf en France se maintient fermement.