Aller au contenu principal

Vivadour et Cocorette précisent leurs ambitions en œuf bio

Mi-octobre, le groupe coopératif Vivadour a inauguré son premier bâtiment de 6000 poules pondeuses bios à Tayboscq (32), en partenariat avec la société Cocorette. L’occasion d’annoncer qu’une vingtaine d’agriculteurs sont prêts à concrétiser un projet du même type et ont commencé à suivre des formations. « A terme l’activité œufs bio consommera la production de 5000 hectares de céréales et oléo-protéagineux. Les poules seront nourries à partir de matières premières originaires à 100% du Sud-Ouest », souligne Vivadour. Chaque projet consiste à la création d’un bâtiment unique de 6000 à 9000 poules, sachant que l’objectif du partenariat avec Cocorette est d’atteindre 150 à 200 000 pondeuses mises en place d’ici à 2021.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Accord Axéréal Elevage-Capel pour offrir porc et œuf label et bios

A l’occasion du Sommet de l’Elevage, Axéréal Elevage et la coopérative Capel ont signé un accord…

Alimentation animale-céréales, Bio
Biocer compte investir 3 millions d’euros

En 2018, la coopérative de céréales biologiques Biocer (10 M€ de CA en 2016)…

Alimentation animale-céréales, Bio
Le groupe Arterris se dote d'une organisation dédiée au bio

Le groupe coopératif Arterris vient de mettre en place une organisation interne dédiée à l’…

Alimentation animale-céréales, Bio
Trois coopératives s’associent pour développer le bio

Trois coopératives de Nouvelle Aquitaine, Sèvre et Belle, Cap Faye et Océalia ont annoncé le 9…