Aller au contenu principal

Viande ovine : l’Océanie fournit 15 % de nos imports

La France a importé 75 729 tonnes équivalent carcasse (téc) de viande ovine sur les dix premiers mois de 2019, selon les données des Douanes relayées par FranceAgriMer. Un volume similaire à la même période de 2018, mais la répartition des origines a un peu varié. En effet, en 2018, 80,4 % de la viande ovine importée était européenne, et 18,3 % provenait d’Océanie (17,3 % pour la Nouvelle-Zélande et 1 % pour l’Australie). En 2019, la Nouvelle-Zélande ne compte plus que pour 14,6 % et l’Australie 0,8 %. Ces deux pays se sont tournés davantage vers le sud est asiatique pour profiter notamment du bond de la demande chinoise en protéines animales dans un contexte de peste porcine.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Viande bovine : importations chinoises en hausse de 15 %

Bovins : Les importations chinoises de viande bovine ont bondi de 15 % au…

Viandes
Agneau : mauvais mois de septembre pour les Anglais

Ovins : En septembre, pour la première fois en douze mois, les exportations…

Viandes
[Infographie] Bovins : rebond des importations européennes

Bovins : Les importations européennes de bovins vifs et de viande bovine ont…

Viandes
Ovins : recul des exportations européennes

Ovins : Les exportations européennes d’ovins vifs ont reculé de 10 % sur les…