Aller au contenu principal

Viande : en Allemagne, réveil en porc, calme en bovin

Le marché de la viande bovine tourne au ralenti chez nos voisins allemands. Les prix des jeunes bovins ont peu évolué en avril, dans un contexte d’offres très limitées. Mais maintenant que l’été pointe le bout de son nez, la demande est attendue en repli, comme chaque année à cette période, ce qui engendre une certaine pression sur les tarifs, dans un contexte de commerce ralenti. Nos voisins devraient à l’inverse se tourner davantage vers la viande de porc, qui figure en bonne place de leurs menus estivaux préférés, ce qui a donné un coup de pouce aux prix des porcs (+5 ct hier), car l’offre est limitée. Certains analystes estiment néanmoins que vu leur niveau élevé, la hausse pourrait être limitée.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Stabilité des exportations européennes en volume

Bovins : Les exportations européennes de bovins ont atteint…

Viandes
Retour à l’équilibre confirmé pour les cours nord européens

Porc : Le marché européen du porc charcutier confirme son retour à l’équilibre…

Viandes
Gros bovins : raffermissement du prix moyen européen

Bovins : Selon Bruxelles, le prix moyen des gros bovins en Europe s’est…

Viandes
Nouvelle semaine de maintien des cours nord européens

Porc : Aucun grand changement de tendance la semaine dernière sur le marché…