Aller au contenu principal

[Infographie] Viande de boucherie : recul des dépenses des ménages

© Réussir Archives

Bovin : Les ménages ont dépensé 3,3123 milliards d’euros pour leur consommation de viande bovine à domicile sur les 44 premières semaines de l’année, selon les données de Kantar rapportées par Culture Viande. C’est 2,3 % de moins que l’an dernier. En volume, les achats ont reculé de 2,9 %, tandis que le prix moyen d’achat se raffermissait (+0,6 %). Selon Culture Viande, ce sont les volumes de " viande brute " qui reculent le plus (-5,3 %) tandis que le haché peine à se maintenir (-0,5 %). Dans ce contexte, Culture Viande en appelle à une revalorisation des prix des produits élaborés, notamment de la viande hachée.

Veau : En viande de veau, les dépenses des ménages ont atteint 832 millions d’euros sur les 44 premières semaines de 2018, soit 5,7 % de moins qu’un an plus tôt. Un recul lié à une baisse des volumes achetés (-4,7 %) et du prix moyen d’achat (-1 %). À noter, sur la dernière période, le veau est la seule viande à avoir vu ses quantités acheter progresser (+1,1 % par rapport à 2017). Les dépenses ont néanmoins reculé (-2,9 %), " ce qui est le signe probable d’une forte activité promotionnelle " précise Culture Viande.

Ovin : L’agneau n’a pas échappé au marasme du rayon boucherie avec des dépenses estimées à 556 millions d’euros sur les dix premiers mois de l’année, soit 5,3 % de moins qu’en 2017. Le prix moyen d’achat demeurait stable.


En relation

Viandes
Produits tripiers : une demande très disparate

En ce mois de novembre, déclaré mois des produits tripiers par la filière française, l’heure est…

Viandes
Vaches : concours de Noël à l’horizon

Bovins : L’ambiance est calme sur les marchés en vif.

Viandes
Viande bovine : le désintérêt des ménages se poursuit

Bovins : Les achats de viande bovine fraîche par les ménages français ont…

Viandes
La baisse des achats des ménages se poursuit

Ovins : Les relevés Kantar-Worldpanel ne sont pas de nature à rassurer la…