Aller au contenu principal

Viande bovine : coup de frein sur le commerce

Cette semaine, les abattoirs appuient de nouveau sur le frein pour leurs achats. L’effet de la rentrée et des foires à la viande est passé, désormais les besoins sont limités. À tel que point que certains mentionnent même que les stocks s’étoffent de nouveau. Seul le marché export reste régulier, néanmoins c’est l’heure de la baisse saisonnière des prix des arrières sur le marché italien. Dans ce contexte, le commerce des gros bovins se montre assez calme, comme souvent à cette période. L’offre est jugée assez suffisante par l’aval pour répondre à ses besoins, les cours tendent à reculer. À noter cependant que l’offre est loin d’être surabondante. La pluie qui est tombée ces dernières semaines a eu un impact positif sur les pâtures.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Éleveurs du Pays vert diversifie ses débouchés

Pour le second exercice consécutif, l’activité de la coopérative des Éleveurs…

Viandes
Bovins : l’Irlande développe ses exportations

Bovins : Sur les quatre premiers mois de l’année, les…

Viandes
Agneau : vers une hausse de 2 % de la production

Ovins : Selon les estimations de Bruxelles, la production européenne de viande…

Viandes
Broutards et JB : baisse de l’offre

Au second semestre 2017, les naissances de veaux de races allaitantes ont chuté de 12 % par…