Aller au contenu principal

Viande bovine : baisse des importations allemandes

Au premier semestre, les importations allemandes de viande bovine ont été inférieures de 7 % à leur niveau de la même période de 2018, selon AMI. Avec près de 52 000 t, les importations en provenance des Pays-Bas ont reculé de 7 %. Celles venant de Pologne (24 000 t) se sont repliées de 2 % tandis que l’Autriche, troisième fournisseur (21 000 t) ont baissé de 2 %. Au pied du podium, la France, qui envoie un peu plus de 19 000 t outre-Rhin a vu ses expéditions reculer de 5 %. La plus forte baisse est danoise (-23 %) tandis que l’Irlande (9 000 t +11 %), l’Argentine (+1 %, 12 500 t) et le Brésil (+2 %, 5 000 t) ont résisté.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Jeunes bovins : cheptel stable en Allemagne

Bovins : Le marché du jeune bovin est calme en Allemagne, comme souvent à cette…

Viandes
Ovins : l’UE importe moins et exporte davantage

Ovins : La croissance de la demande mondiale, tandis que la consommation…

Viandes
Broutard : la France reste tournée vers l’Italie

Broutards : En 2017, les exportations françaises de bovins maigres de plus de…

Viandes
La Libye : débouché porteur pour les ovins européens

Ovins : Selon Bruxelles, l’Union européenne a exporté 69 283 tonnes équivalent…