Aller au contenu principal

Vers un marché du bio à deux vitesses ?

Avec une demande et un marché biologique en plein essor, la grande distribution a renforcé ses positions (voir graphique ci-contre) avec une croissance de 22,6 % de ses ventes en 2018 par rapport à 2017. La progression des enseignes spécialisées est moindre avec « seulement » 7,7 %. La guerre semble être déclarée entre les deux camps avec une campagne publicitaire offensive lancée le 13 novembre par le Syndicat national des distributeurs spécialisés de produits biologiques (Synadis).

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Les filières bio sont confrontées au défi de la production

Au premier semestre 2017, le marché des produits biologiques a progressé de 500 millions d’euros…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
« Plus la production bio augmente, mieux c’est pour tout le monde »

Les Marchés Hebdo : Quelles sont les tendances économiques de l’…

Volailles
La filière foie gras résiste pour redémarrer à la mi-mai

Au 9 mars, le bilan dressé par le Cifog compte 3,7 millions de canards…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Biocoop s’apprête à créer un fonds d’investissement pour la filière bio

Avec sa filiale Défi bio, Biocoop a déjà soutenu une dizaine d’entreprises…