Aller au contenu principal

Vers plus de transparence sur le risque alimentaire

Maria del Pilar Ayuso, députée européenne espagole. © DR

Le 12 février 2019, la présidence du conseil de l’Efsa est parvenue à un accord provisoire avec les représentants du Parlement européen sur un nouveau règlement relatif à la transparence et à l’évaluation des risques de l’Union européenne (UE) dans la chaîne alimentaire. Un accord informel avec la présidence roumaine, grâce auquel les citoyens européens auront plus facilement accès à des informations scientifiques sur la sécurité alimentaire et la santé humaine. Il doit maintenant être confirmé formellement par le Conseil et le Parlement européens. Une nouvelle procédure de présoumission a été introduite, selon laquelle l’Efsa peut conseiller le demandeur d’autorisation sur la manière de fournir toutes les informations requises.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
FCO : la zone réglementée s’agrandit

Suite à l’apparition d’un nouveau foyer de fièvre catarrhale ovine (FCO) en Loire-Atlantique…

Autres filières
Bisphénol A : 22% de non-conformités en 2015

L’enquête conduite en 2015 par la DGCCRF suite à la mise en application de la loi bisphénol A…

Réglementation
Transparence des contrôles sanitaires

A partir du 1er mars 2017, les résultats des contrôles officiels en sécurité…

Réglementation
H5N8 : l'abattage préventif des canards étendu

La zone d'abattage préventif des palmipèdes a été étendue de 150 à 187 communes dans quatre…