Aller au contenu principal

Veau de boucherie : une production en mutation

© Costie Pruilh / Réussir

Veau : La production française de veau de boucherie a fortement évolué en un demi-siècle. En effet, le nombre de vaches laitières a chuté, ce qui s’est traduit par une baisse des petits veaux disponibles, que la filière a compensée en allongeant la durée d’engraissement. Ainsi « le poids moyen des carcasses de veau de boucherie en France est passé d’environ 90 kg en 1970 à 110 kg en 1983 pour atteindre plus de 142 kg en 2016 » détaille Interbev. En Italie, ce poids moyen atteint 149 kg, et aux Pays-Bas, 150 kg.

Bovins : Selon les statistiques de Normabev, communiquées par la FNICGV, sur les 3,4 millions de gros bovins abattus en 2016, 57,5 % étaient de race à viande, 28 % de race laitière, 14 % de race mixte et 0,5 % des animaux issus de croisements. Cette répartition est inchangée sur les 13 premières semaines de l’année 2017.

Ovins : Les cours des agneaux restent peu évolutifs sur un marché qui manque toujours autant d’entrain. La demande est calme et l’offre demeure abondante sur les marchés en vif. Les opérateurs n’anticipent pas d’amélioration avant au moins la mi-mars et le réveil de la demande avant Pâques.


En relation

Viandes
Broutards : léger repli des exportations en 2017

Bovins : Les exportations françaises de broutards pourraient atteindre 1,05 …

Viandes
Veau de boucherie : hausse des coûts de production

Veaux : Les intégrateurs de veaux de boucherie constatent une hausse de leurs…

Viandes
Agneaux : l’Allemagne davantage aux achats

Ovins : Les exportations espagnoles d’ovins vifs vers la France, principalement…

Viandes
Jeunes bovins : nette baisse des abattages en février

Bovins : Sur les deux premiers mois de l’année, les abattages totaux de gros…