Aller au contenu principal

Veau de boucherie : une crise historique

À 4,81 €/kg mi-août, le cours du veau rosé clair O s’affichait à un niveau historiquement bas, 12 % sous celui de 2018. « L’été a été très difficile, la crise est même pire que celle d’il y a dix ans », constate Olivier van Ingelgem, secrétaire général du Syndicat de la vitellerie française. En cause, le recul structurel de la consommation de viande de veau en France, mais surtout le coup d’accélérateur que les Pays-Bas ont donné à leur production.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Vaches : hausse des abattages en race à viande, baisse en lait

Bovins : Les abattages français de vaches allaitantes ont progressé de 4,1 % en…

Viandes
Ovins : le cheptel irlandais progresse

Ovins : Le troupeau ovin irlandais est constitué de 5,253 millions d’animaux en…

Viandes
Bovins : marchés contrariés par les fériés

Bovins : Les opérateurs attendaient avec appréhension cette semaine compliquée…

Viandes
Bovins : plongée des cours en Allemagne avec la sécheresse

Bovins : Le marché allemand est inondé de bovins de boucherie dans un contexte…