Aller au contenu principal

Veau de boucherie : un problème de poids

© Virginie Pinson

Le poids moyen des veaux de boucherie à l’abattage en mai et juin atteignait 149,4 kg équivalent carcasse selon Normabev. En juillet, il reculait pour s’établir au niveau encore élevé de 148,6 kg. Des poids bien supérieurs à leurs niveaux habituels, qui traduisaient un engorgement. Faute de demande, les veaux restés dans les ateliers grossissaient, ce qui contribuait à une hausse encore plus prononcée des disponibilités en viande. Ainsi, selon Agreste, malgré seulement 84 203 veaux abattus en juillet dernier, soit 5,4 % de moins que l’an dernier, la production atteignait 12 465 tonnes équivalent carcasse, soit seulement 2,1 % de moins que l’an dernier.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Vaches : hausse des abattages en race à viande, baisse en lait

Bovins : Les abattages français de vaches allaitantes ont progressé de 4,1 % en…

Viandes
Ovins : le cheptel irlandais progresse

Ovins : Le troupeau ovin irlandais est constitué de 5,253 millions d’animaux en…

Viandes
Bovins : marchés contrariés par les fériés

Bovins : Les opérateurs attendaient avec appréhension cette semaine compliquée…

Viandes
Bovins : plongée des cours en Allemagne avec la sécheresse

Bovins : Le marché allemand est inondé de bovins de boucherie dans un contexte…