Aller au contenu principal

Veau de boucherie : un mois de septembre compliqué

© Flora Mikula pour Interbev

Les derniers chiffres du panel Kantar, publiés par FranceAgriMer, confirment les impressions des opérateurs sur la mauvaise tenue de la consommation en septembre. En effet, les achats des ménages de viande de veau pour leur consommation à domicile auraient chuté de 9,3 % par rapport à septembre 2018. Malgré la baisse des cours des veaux de boucherie, le prix moyen d’achat se situait à 15,86 €/kg, soit 2,5 % de plus que l’an dernier, une hausse qui peut être liée à une moindre activité promotionnelle liée à la loi Egalim. Les abats de veau ne s’en sont pas mieux sortis, avec une baisse de 25,6 % des achats par rapport à septembre 2018.

En cumul sur les neuf premiers mois de l’année, les indicateurs sont résolument moroses, avec une baisse de 6 % des achats de viande de veau, baisse plus prononcée que celle du rayon boucherie dans son ensemble (-2,9 %). La situation est encore plus maussade pour les abats avec un repli de 11,4 % contre seulement 1,7 % pour le rayon des abats frais d’animaux de boucherie.


En relation

Viandes
Produits tripiers : une demande très disparate

En ce mois de novembre, déclaré mois des produits tripiers par la filière française, l’heure est…

Viandes
Rebond des cours mais ambiance terne

Les prix ont progressé au sein de la filière veau de boucherie française.…

Viandes
Vaches : concours de Noël à l’horizon

Bovins : L’ambiance est calme sur les marchés en vif.

Viandes
Viande bovine : le désintérêt des ménages se poursuit

Bovins : Les achats de viande bovine fraîche par les ménages français ont…