Aller au contenu principal

Une difficile répercussion de la hausse des cours du porc

© pixabay

« Inédite ». C’est de cette façon que les industriels français de la viande porcine qualifient la situation du marché mondial actuelle, avec des cours fortement en hausse ces derniers mois. Cette hausse est due à l’explosion de la demande en viande de porc en provenance de l’Asie du Sud-Est, dont les cheptels sont touchés par la peste porcine africaine (PPA). La Chine a vu sa production s’effondrer au cours des derniers mois, entraînant une baisse de 10 % sur un marché mondial dont le pays est le véritable moteur. Ses voisins – Taïwan, Corée du Nord, Hong Kong, Mongolie, Vietnam, Laos, Cambodge – connaissent une situation similaire.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Vente de viande contaminée en Russie

Des transformateurs de viande russes ont distribué de la viande contaminée à la fièvre porcine…

Dossiers
La PPA menace les filières porcines d’Europe occidentale

Depuis mi-septembre, dans le sud de la province de Luxembourg, en Belgique, vingt-huit sangliers…

Viandes
PPA : le Russe WH Group sous pression

Au premier semestre de 2019, confrontés à un certain nombre de facteurs défavorables, notamment…

Autres filières
Les ventes Toupargel reculent encore

Le groupe Toupargel a vu son chiffre d’affaires chuter de 4,6% à 209,5 millions d’euros.