Aller au contenu principal

Un PAT prospectif dans le Puy-de-Dôme

Jean-Pierre Buche, vice-président du Grand Clermont ; Stéphane Rodier, vice-président du parc naturel régional du Livradois-Forez ; Sébastien Gardette, président de la chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme. © C. J./Apap

Bien manger et bien produire. C’est pour répondre à ces deux enjeux principaux que la métropole du Grand Clermont et le parc naturel régional (PNR) du Livradois-Forez ont décidé de mettre en place un programme alimentaire territorial (PAT) en partenariat avec la chambre d’agriculture du Puy-de-Dôme. Un an presque jour pour jour après le début de leurs travaux, ils ont présenté l’avancée de leur projet lors du Sommet de l’élevage, le mercredi 3 octobre.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Témoignages, Bio
Le réseau Un Plus Bio fait escale à Bayonne

Dans le cadre de son « Tour de France des cantines rebelles », le réseau des cantines bios Un…

Témoignages, Bio
L’Occitanie prend de l’avance sur le bio et le local

­Le 27 juin dernier, se tenait la 10e conférence régionale de l’alimentation (Coralim…

Dossiers
La ville de Nîmes pousse l’approvisionnement local et bio

Avec 6 millions d’euros investis par an dans sa restauration scolaire, la ville de Nîmes a…

Dossiers
Une montée en gamme déjà bien lancée en Pays de la Loire

Pour la première fois, les rencontres régionales de la restauration hors domicile (RHD),…