Aller au contenu principal

Un commerce décevant en fruits comme en légumes

Les offres régionales de tomate ont progressé (1 200 t, mardi, en Bretagne), tandis que les besoins se sont légèrement accrus, à la veille du férié du 1er mai. Pour autant, les prix ont été plus bataillés. De même, en asperge, la situation est restée délicate, malgré le niveau limité des apports, du fait d’une demande encore très prudente. Le commerce de la courgette s’est montré également déséquilibré, avec une offre en progression et une vive concurrence espagnole. Celui du concombre a pour sa part gagné en fluidité, mais les prix ont été inchangés.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Une campagne compliquée pour la carotte

Entre diminution de la production et baisse des prix, Agreste dresse un tableau assez maussade…

Fruits et légumes
Pommes de terre : premières hâtives

Le marché français de la pomme de terre est très calme et très aéré.

Fruits et légumes
Baisse attendue de la production de poires de table

Au 1er juillet, Agreste estimait la production française de poires…

Fruits et légumes
Développement de la production d’oignons

Les premiers oignons de semis précoces sont sur le marché.