Aller au contenu principal

Ukraine/Europe : le filon des « autres découpes » de volaille

© TUBS

Volaille : Selon la Commission européenne, de janvier à novembre 2018, les importations européennes de viande et préparations de volaille en provenance d’Ukraine ont atteint 114 920 tonnes équivalent carcasse (téc). C’est 54 % de plus qu’un an plus tôt.

Du côté des produits soumis à contingent, Bruxelles relève 11 840 téc de carcasses congelées quand elles n’étaient que de 5 139 téc sur l’ensemble de l’année 2017. De même, en onze mois ce sont près de 17 600 téc de découpes de volaille fraîches et congelées qui ont été importées, contre 16 800 téc sur tout 2017.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : toujours baissier bien qu’un peu plus fluide

Œufs : Plusieurs tendances en ce début de semaine chez les professionnels…

Aviculture
[Infographie] Volaille : le Brésil en perte de vitesse, la Thaïlande en profite

Volaille : Les derniers scandales sur la qualité sanitaire des viandes…

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Volaille : l’Europe confirme son dynamisme à l’export

Volaille : L’Union européenne (UE) continue de tirer son épingle du jeu à l’…