Aller au contenu principal

Trois coopératives s’associent pour développer le bio

Trois coopératives de Nouvelle Aquitaine, Sèvre et Belle, Cap Faye et Océalia ont annoncé le 9 avril lancer « une nouvelle dynamique régionale autour du bio, dans le cadre d’un partenariat constructif, gagnant-gagnant ». Ce partenariat concerne les productions végétales (céréales, oléagineux), la viticulture et l’élevage. Afin de développer la production bio, les coopératives proposent à leurs adhérents un « contrat partenaire » prévoyant « la sécurisation pluriannuelle des revenus », mais aussi un suivi technique et économique poussé. L’agriculteur sera encouragé à participer à des groupes d’échange sur l’amélioration des performances.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Alimentation animale-céréales, Bio
Biocer compte investir 3 millions d’euros

En 2018, la coopérative de céréales biologiques Biocer (10 M€ de CA en 2016)…

Alimentation animale-céréales, Bio
Le groupe Arterris se dote d'une organisation dédiée au bio

Le groupe coopératif Arterris vient de mettre en place une organisation interne dédiée à l’…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Agribio Union inaugure son nouveau silo à Monbahus

Le nouveau silo d’Agribio Union, entièrement dédié aux espèces cultivées en agriculture…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Vivadour et Cocorette précisent leurs ambitions en œuf bio

Mi-octobre, le groupe coopératif Vivadour a inauguré son premier bâtiment de 6000 poules…