Aller au contenu principal

Tensions Mexique/États-Unis : le porc canadien en profite

© Keepscases

Découpe : Selon l’Institut du porc (Ifip), les États-Unis ont vu leurs ventes de viande au Mexique chuter de 6 % au troisième trimestre, soit 10 850 tonnes de moins qu’un an plus tôt. En cause, les tensions entre les deux pays et l’instauration de taxes à l’importation sur les produits américains. Situation qui a profité au Canada qui a dans le même temps accru ses envois de 7 050 t, ce qui représente un bond de 21 %.

Pour l’Ifip, le nouvel accord de libre-échange entre ces trois pays, négocié en octobre, ne devrait pas changer la donne, l’absence de tarifs à l’importation étant toujours en vigueur… tout comme les droits de douane imposés par le Mexique.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Porc : des importations chinoises stables… a priori

Découpe : Le département américain de l’agriculture estime que les besoins de…

Viandes
Porcelet : Danemark et Pays-Bas, les fournisseurs de l’UE

Porcelet : En cumul de janvier à août, un peu moins de 17,5 millions de…

Viandes
[Carte] Mexique et Japon restent les valeurs sûres des États-Unis

Découpe : Depuis plusieurs mois, la faiblesse du dollar face à l’euro avantage…

Viandes
États-Unis : hausse de la production porcine en vue

Porc : Au 1er mars, selon les données USDA relayées par le Marché du…