Aller au contenu principal

Südzucker veut toujours fermer ses sites français

© Pascal Xicluna/agriculture.gouv.fr

Didier Guillaume, qui a reçu mercredi les dirigeants du groupe sucrier Südzucker, leur a demandé « d'envisager la cession des sites » que l'industriel souhaite fermer en France « si des projets de reprise crédibles devaient émerger ». « Nous ne commentons pas ce genre de négociations », a réagi Dominik Risser, porte-parole du groupe sucrier, après avoir confirmé dans la matinée que l'arrêt de la production sur les deux sites était toujours d'actualité. « Le gouvernement se donne huit jours pour écrire aux Allemands et leur dire tout le mal qu'il pense de leur projet », a assuré la députée socialiste du Calvados Laurence Dumont, à l'issue d'une réunion explicative avec le ministre.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le gouvernement va « demander des comptes » à Südzucker

Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, a jugé « inacceptable » la décision «…

Autres filières
Didier Guillaume soutient la filière sucre à Cagny

Le ministre de l’Agriculture s’est rendu hier sur le site de l’usine sucrière de Cagny, dans le…

Autres filières
Le sucre, les produits laitiers et les céréales relèvent l’indice FAO

L’indice FAO des prix des produits alimentaires affichait une moyenne de 172,6 points en octobre…

Épicerie
Un déficit moindre que prévu sur le marché du sucre en 2016-2017

L'Organisation internationale du sucre (ISO) a révisé à la baisse sa prévision du déficit sur le…