Aller au contenu principal

Strasbourg vote contre les pratiques commerciales déloyales

Le 12 mars, les députés européens ont adopté de nouvelles règles visant à protéger les agriculteurs des pratiques commerciales déloyales des acheteurs, tout au long de la chaîne alimentaire de l’exploitation au supermarché. La nouvelle législation, adoptée par 589 voix pour, 72 contre et 9 abstentions, dresse une liste noire de pratiques, telles que les retards de paiement pour les produits livrés, les annulations tardives unilatérales ou les modifications de commande rétroactives, le refus de l’acheteur de signer un contrat écrit avec le fournisseur ou encore l’utilisation abusive d’informations confidentielles. L’objectif de cette nouvelle législation est de protéger les petits et moyens fournisseurs dont le chiffre d’affaires annuel n’excède pas 350 millions d’euros.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Réglementation, Bio
La filière bio vent debout contre la Commission

La proposition de réforme du label bio présentée par la Commission européenne…

Produits de la mer
Vers l’adoption de quotas pour l'espadon de Méditerranée

Une cinquantaine de pays s'apprêtent à instaurer pour la première fois un quota de pêche pour l'…

Produits de la mer
Cabillaud : les eurodéputés mettent fin aux limites de temps en mer du Nord

Les députés européens ont modifié hier le règlement de 2008 du Conseil qui établissait un plan à…

Produits laitiers
Le « paquet lait » pourrait s’appliquer après 2020

La Commission européenne a publié aujourd’hui le second rapport sur la mise en œuvre du « paquet…