Aller au contenu principal

Soupçon de fichage chez Monsanto : le groupe Bayer s’excuse

Le groupe allemand Bayer a présenté dimanche ses excuses à la suite de révélations en France d'un fichage illégal pour le compte de sa filiale Monsanto de centaines de personnalités concernant leur position sur les OGM notamment. « Après une première analyse, nous comprenons qu'un tel projet ait suscité des inquiétudes et des critiques », a écrit le groupe agro-chimique allemand, qui avait finalisé l'an dernier l'acquisition du géant américain des pesticides et des OGM. « Ce n'est pas la manière avec laquelle Bayer chercherait à dialoguer avec les différents groupes d'intérêt et la société et nous présentons en conséquence nos excuses », a-t-il ajouté en affirmant « ne tolérer aucun agissement qui soit contraire à l'éthique ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
Le « paquet lait » pourrait s’appliquer après 2020

La Commission européenne a publié aujourd’hui le second rapport sur la mise en œuvre du « paquet…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La Commission européenne « ne peut pas ignorer la position du Parlement ».

Les Marchés Hebdo : Comment va s’articuler votre rapport sur la volatilité…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La loi Montagne en commission le 19 décembre

Le projet de loi Montagne a été adopté à l’unanimité dans la nuit de mercredi 14 au jeudi 15…

Les acteurs de l'agroalimentaire
L’Idele présente sa stratégie à l’horizon 2025

L’Institut de l’élevage (Idele) a présenté hier les conclusions de sa réflexion stratégique pour…