Aller au contenu principal

Relèvement du SRP : « inefficace, voire néfaste », selon UFC-Que Choisir

La proposition faite le 11 octobre par Emmanuel Macron de relever le seuil de revente à perte (SRP) des produits alimentaires, à mi-parcours des états généraux de l'alimentation, est « une réponse inefficace, voire néfaste », a estimé jeudi 12 octobre l'association UFC-Que Choisir jeudi. Cette proposition « est une réponse inefficace, voire néfaste, au problème, bien réel, de revenu agricole pour bon nombre de filières », a assuré l'association de consommateurs dans un communiqué. Emmanuel Macron « a cédé aux sirènes de la grande distribution et des gros industriels, curieusement relayées par la FNSEA », souligne Alain Bazot, président de l'UFC-Que Choisir. « Comment les agriculteurs verraient-ils la couleur de l'argent promis par les promoteurs de cette mesure ? », s'interroge-t-il. « D'autres solutions faisant gagner agriculteurs et consommateurs existent", affirme M. Bazot, avant de conclure : « Ce qui est sûr, c'est qu'il ne sera pas question d'accepter de simples engagements des professionnels, de véritables garanties devront être fournies ». Mardi 10 octobre, dans une lettre ouverte au président de la République, les quatre principales associations de consommateurs (UFC-Que choisir, Unaf, CLCV et Familles rurales) avaient exprimé leur « opposition quant à l'éventuel relèvement du SRP », qui se traduirait selon elles, « dès 2018 par une hausse des prix de 2,4% sur les rayons concernés, soit 1,4 milliard d'euros ».


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
#Egalim : le gouvernement précise la feuille de route pour 2018

« Nous déposerons un projet de loi début 2018. L’idée est de remettre complètement à plat…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Projet de loi Alimentation : le président de la République menace de sanctions

Le 20 juillet dernier, le président de la République a reçu les représentants des cinq…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La publication de l’ordonnance sur le SRP reportée

Le cabinet du ministre de l’Agriculture a confirmé à nos confrères d’Agra Presse que la…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les ordonnances de la loi Alimentation bel et bien reportées

Le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a confirmé ce matin le report des ordonnances…