Aller au contenu principal

Régulier en bovin, chute en veau, tonique en agneau

© Réussir Archives

Bovins : L’offre réduite sur les marchés en vif la semaine dernière a permis aux tarifs de se maintenir plus ou moins facilement selon les régions considérées. La hausse saisonnière des vaches laitières se calme et l’heure est, pour l’instant, à une consolidation des cours. Une stabilité que l’on retrouve aussi dans les vaches R dont les prix ont été reconduits la semaine dernière. En jeunes bovins allaitants, tendance calme, léger effritement des cours alors que le Carême orthodoxe limite les débouchés vers la Grèce.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Agneau : hausse saisonnière de la présence britannique

Ovins : L’heure est au regain d’intérêt pour la viande ovine britannique, comme…

Viandes
Petit vent de fermeté sur les marchés en vif

Gros bovins : Nouvelle semaine de perturbations logistiques pour les…

Viandes
Gros bovins : commerce fluide, prix fermes

Gros bovins : Le marché des gros bovins finis commence la semaine sur une note…

Viandes
Petit veau : regain des perturbations liées à la FCO

Veaux : Le début de semaine est marqué par le retour de la FCO dans certains…