Aller au contenu principal

Produits laitiers : la Chine toujours premier acheteur

© Synutra

Sans surprise, la Chine est restée le premier importateur mondial de produit laitier l’an dernier. Elle est notamment première pour les achats de poudre grasse, de beurre, de poudre de lactosérum et de lactose, pour lequel ses achats ont bondi de 58 %, ce qui a profité à l’UE. En beurre, la Russie est le deuxième acheteur, suivie par les USA. Les quatre premiers acheteurs de fromages étaient le Japon, la Russie, les États-Unis et la Corée du Sud, indique Bruxelles.

En janvier dernier, les achats chinois demeuraient bien orientés (+17 % en volume et +20 % en valeur par rapport à l’an dernier selon le Clal). On peut noter en particulier la hausse de 35 % des achats de lait infantiles à l’Union européenne. Les États-Unis demeurent écartés du marché chinois à cause de la guerre commerciale.

La France a vu ses exportations de lait liquides vers la Chine chuter de 66 %, à seulement 17 700 t l’an dernier, selon les données des Douanes rapportées par FranceAgriMer. À l’inverse, les envois de lait aromatisés progressent. Nos envois de crème ont reculé de 30 % à 33 000 t et ceux de beurre de 12 % à 4 600 t, faute de disponibilités. En revanche, les envois de lait écrémé en poudre ont progressé de 1,5 % (11 800 t)


En relation

Produits laitiers
Lait infantile : les autorités chinoises mettent le frein

La Chine a importé 206 000 tonnes de poudres de lait infantile sur les neuf premiers mois de l’…

Produits laitiers
Lait : la production russe a repris, la demande va suivre

En Russie, pour la première fois en plus d’une décennie, la production laitière a été plus…

Produits laitiers
Chine : bond des achats de produits laitiers de 37 % en valeur en 2017

Les achats chinois de produits laitiers ont bondi de 37 % en valeur en 2017 par rapport à 2016,…

Produits laitiers
Poudre de lait : l’Union, leader mondial en 2017

L’UE s’est imposée comme le premier exportateur de poudre de lait écrémé, avec près de 779 000…