Aller au contenu principal

Produits laitiers : la Chine aux achats en octobre

© Virginie Pinson

Les achats chinois de produits laitiers sont restés bien orientés en octobre, affichant une progression annuelle de 7,3 % en volume et restant presque stable en valeur (-0,5 %) selon le Clal. Un tonus qui a profité à l’Union européenne, devenue premier fournisseur de poudre de lait écrémé de la Chine en octobre, devant la Nouvelle-Zélande, en tête depuis le début de l’année. L’Irlande a fourni 12 % de ces volumes.

Au total sur les dix premiers mois de l’année, on peut relever la reprise des importations de lait (vrac et conditionné), à 604 200 tonnes, soit 41 % de plus qu’en 2018. Les achats de crème ont aussi progressé de 32 %, peut-être dopés par la baisse des prix dans ces deux catégories. La Chine a aussi importé 291 700 tonnes de poudres de lait écrémé, soit 27 % de plus que l’an dernier. Et ce, malgré un prix moyen d’achat en hausse de 14,2 %.

Sans surprise, les importations de poudre de lactosérum se sont effondrées (-21 % en volume), dans un contexte de baisse des besoins avec la contraction du cheptel porcin suite à la PPA. Les achats de beurre ont aussi reculé de 35 %.


En relation

Produits laitiers
Lait infantile : les autorités chinoises mettent le frein

La Chine a importé 206 000 tonnes de poudres de lait infantile sur les neuf premiers mois de l’…

Produits laitiers
Lait : la production russe a repris, la demande va suivre

En Russie, pour la première fois en plus d’une décennie, la production laitière a été plus…

Produits laitiers
Chine : bond des achats de produits laitiers de 37 % en valeur en 2017

Les achats chinois de produits laitiers ont bondi de 37 % en valeur en 2017 par rapport à 2016,…

Produits laitiers
Poudre de lait : l’Union, leader mondial en 2017

L’UE s’est imposée comme le premier exportateur de poudre de lait écrémé, avec près de 779 000…