Aller au contenu principal

Pro Sain en quête de producteurs bio

Si l’on dit souvent que le marché permet d’obtenir une situation stable, le bio semble quelque peu déroger à la règle. Dans les Pyrénées-Orientales, le Civam bio 66 a mis sur pied un plan de développement pour permettre à la filière longue de trouver les produits dont elle a besoin. Trois entreprises du département, des opérateurs importants, sont engagées dans ce programme dénommé Bioleg et déployé pour les trois prochaines années. Il s’agit du transformateur Pro Sain, de l’expéditeur Alterbio et de la coopérative Teraneo.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes, Bio
Charles & Alice donne une touche d’exotisme à ses compotes

Clémentine, ananas ou passion, avec Inspirations du monde la marque étoffe sa…

Témoignages, Bio
La légumerie centralisée du Grand Cahors va monter en puissance

La légumerie centralisée du Grand Cahors va augmenter sa cadence de production pour…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Un portail flambant neuf pour les produits flamands

Le Vlam (Office flamand d’agro-marketing) a ouvert son nouveau portail numérique de promotion…

L'Écho des fournisseurs, Bio
Le bio a gagné 2 millions d’hectares depuis 2010 en Europe

Avec plus de 11 millions d’hectares de superficie certifiée ou en cours de conversion en 2015, l…