Aller au contenu principal

Prix abusivement bas : les coopératives concernées

Le 25 avril est également paru au journal officiel l’ordonnance concernant les coopératives agricoles. Comme annoncé par le ministre de l'agriculture, l’ordonnance visant « à redonner confiance dans le modèle coopératif » prévoit la possibilité d’engager la responsabilité d’une coopérative dans le cas où la rémunération des apports des associés-coopérateurs est « anormalement basse ». L’ordonnance stipule que dans ce cas, « toute personne justifiant d’un intérêt direct et certain peut, après médiation, saisir le juge afin qu’il prononce des sanctions tenant compte des spécificités des contrats coopératifs ».

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières
Pratiques déloyales dans les filières : le Copa-Cogeca demande une législation européenne

Le Copa et la Cogeca, représentant les coopératives au niveau de l’Union…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Coop de France veut le rejet de l’amendement Moreau

Lors d’une rencontre avec Stéphane Travert le 16 mai, Michel Prugue, président de Coop de France…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Loi Alimentation : Coop de France en attente d’une explication de texte

A l’occasion de la réunion organisée vendredi dernier par Didier Guillaume et Agnès Pannier-…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Coop de France très inquiète du projet d’ordonnance

Les coopératives agricoles protestent contre un projet d'ordonnance du gouvernement qui risque…