Aller au contenu principal

Prison ferme et mandat d'arrêt pour le président de la FDSEA de la Réunion

Poursuivi pour violences aggravées lors d'un conflit sur le prix de la canne à sucre en décembre 2017, Dominique Gigan, président de la FDSEA de la Réunion a été condamné vendredi à un an de prison ferme avec mandat d'arrêt. Poursuivis pour les mêmes faits, quatre autres agriculteurs dont Bruno Robert, président des Jeunes Agriculteurs (JA) ont été condamnés à des peines. Les faits remontent à décembre 2017, à la fin d'une campagne sucrière marquée par un long conflit entre les producteurs et les usiniers concernant le prix de la tonne de canne à sucre. Lors d'un contrôle des chargements de cannes sur la plateforme de pesage de Saint-Benoît (est de La Réunion), une bousculade avait opposé des agriculteurs à des agents du groupe sucrier Tereos.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Charcuterie-Traiteur
Financière Turenne Lafayette : n’oubliez pas les éleveurs, appelle la FRSEA Bretagne

Alors que la menace pesant sur les emplois directs, liée aux difficultés de la Financière…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Création de l’Aria Nouvelle-Aquitaine

A l’occasion de l’assemblée générale de l’Ardia en Aquitaine, a été adopté ce jeudi 30 mars le…

Autres filières
Trois anciens élus exclus de la coopérative Tereos

Le conseil de surveillance de Tereos, réduit à 15 membres après les récentes démissions ou non…

Autres filières
Tereos : la CGB s’oppose à l’exclusion des trois anciens élus

Le ton monte dans le secteur coopératif betteravier.