Aller au contenu principal

PPA : le Russe WH Group sous pression

Au premier semestre de 2019, confrontés à un certain nombre de facteurs défavorables, notamment les différends commerciaux en cours, la propagation de la peste porcine africaine (PPA) en Chine et en Europe, ainsi que l'augmentation de l'offre de viande aux États-Unis, « les activités du groupe russe WH étaient sous pression », peut-on lire dans un communiqué du 13 août. Son modèle intégré et sa présence géographie diversifiée lui ont permis de limiter la casse. Sur le semestre, le chiffre d'affaires du groupe s'est ainsi élevé à 11,127 milliards de dollars, en légère baisse de 0,4% d'une année sur l'autre. Le bénéfice d'exploitation s'est élevé à 765 millions USD. Le bénéfice attribuable aux actionnaires s’est élevé à 463 millions USD, en baisse de 16,9% en glissement annuel. Le géant russe souline par ailleurs avoir finalisé l’achat de la participation restante de 66,5% dans Pini Polonia, fin mai, améliorant ainsi son « efficacité sur le marché de la viande de porc fraîche en Europe ».


En relation

Viandes
Un crédit international pour la défense sanitaire du bétail au Brésil

Le ministère brésilien de l’Agriculture, l’Elevage et Alimentation négocie avec le ministère de…

Viandes
La Peste porcine aurait coûté 65 M€ à la Russie en dix ans

D’après le Ministère de l’Agriculture russe, la Peste porcine africaine aurait provoqué des…

Viandes
Peste porcine : un abattoir fermé en Chine

La Chine a tout récemment ordonné au géant du porc WH Group Ltd de fermer pour six semaines son…

Viandes
Troisième foyer de peste porcine en Chine

Le ministère de l’Agriculture Chinois a annoncé dimanche 19 août un troisième foyer de peste…