Aller au contenu principal

Pourquoi et comment les entreprises du bio veulent aller plus loin

© DR

Face à un marché en pleine transformation avec une croissance toujours forte et l’arrivée de nouveaux acteurs, venus pour certains du conventionnel, les entreprises du bio sentent la nécessité de revendiquer d’autres engagements, d’autres pratiques que le seul fait d’arborer le label européen biologique. La centaine de professionnels présents à l’assemblée générale du Synabio le 26 septembre 2019 a partagé cette volonté « de faire progresser la bio sur de nombreux enjeux : équité dans les filières, impact des emballages, dimension sociale… ».

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers, Bio
En quoi l’alimentation biologique est porteuse d’avenir

La valeur ajoutée des filières biologiques se maintient singulièrement jusqu’au consommateur, a-…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
50 M€ supplémentaires pour les mesures agro-environnementales

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll indique avoir mobilisé 50 millions d’euros…

RSE, Bio
Comment Favols a amélioré sa consommation d’énergie

Contactée par l’Ademe en 2015, la société Favols a pu optimiser sa…

Dossiers
Les axes de progrès de la restauration collective autogérée

Toujours menacées de restrictions, les structures publiques restauration s’…