Aller au contenu principal

Pour ou contre les serres chauffées en bio ?

Un Comité national de l’agriculture biologique doit se réunir demain, 11 juillet, pour se prononcer sur la question du recours aux serres chauffées, mais la décision pourrait une nouvelle fois être reportée, faute de consensus. Hier, 9 juillet, le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a dit que le gouvernement n’était « pas opposé » au chauffage des serres, mais contre « la sur-transposition des directives européennes ». Et « nous sommes, et je suis, très opposé à la contre-saisonnalité des fruits et légumes », a-t-il ajouté en réponse à une question du sénateur Joël Labbé (RDSE). En conclusion du séminaire international sur l'agriculture biologique, organisé à Paris le 18 juin, le ministre avait déclaré: « je ne suis pas favorable au chauffage des serres, parce qu'il faut respecter les rythmes biologiques ».


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Bio : « Nous voulons aller au-delà de la réglementation européenne »

Les Marchés Hebdo : La Fnab est-elle pour la différenciation nationale par…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Le Cese s’autosaisit sur les Siqo

Comment consolider et développer les signes officiels de qualité et d’origine des produits…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
« Pas de bio au rabais ! », lance la FNSEA

A la suite du vote favorable sur la révision du règlement européen relatif à…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Le nouveau règlement bio fait un pas de plus vers l’adoption

Après trois ans de négociation, la commission agriculture du Parlement européen a entériné le…