Aller au contenu principal

Poudre : les stocks se vident très lentement

Environ 141 000 tonnes de poudre de lait placées à l’intervention ont été écoulées à fin septembre, ce qui laisse environ 237 000 t en stock, selon la Commission européenne. La majorité des volumes écoulés provient de Belgique (38 400 t), d’Allemagne (29 300 t), de Pologne (24 900 t), des Pays-Bas (20 400 t) et de Lituanie (16 000 t) alors que la France et l’Irlande n’ont réussi à sortir que 7 500 t et 1 990 t respectivement sur des volumes stockés de 64 500 t et 35 400 t. Aux dires des experts européens, le déstockage pourrait se poursuivre jusqu’en 2020.

Dans un contexte de prix très bas, les exportations européennes de poudre de lait écrémé sont restées bien orientées et ont atteint des records. Selon Eucolait, elles ont bondi de 3,3 % sur les sept premiers mois de l’année par rapport à une année 2017 déjà très dynamique. L’Algérie, la Chine et l’Égypte demeurent les principaux clients de l’Union. Mais il semble compliqué de maintenir un tel niveau de vente à moyen terme. D’autant plus que le marché se distingue de plus en plus entre les volumes sous intervention et la poudre fraîche, qui trouve plus facilement preneurs.


En relation

Produits laitiers
Chine : bond des achats de produits laitiers de 37 % en valeur en 2017

Les achats chinois de produits laitiers ont bondi de 37 % en valeur en 2017 par rapport à 2016,…

Produits laitiers
[Infographie] Produits laitiers : hausse des exportations européennes

Sur les deux premiers mois de l’année, les exportations européennes de produits laitiers ont…

Produits laitiers
Poudre 0 % : le marché reste lourd, des opérateurs inquiets

Le marché français de la poudre de lait écrémé réussissait péniblement à s’éloigner de son plus…

Produits laitiers
Poudre de lait : l’impossible reprise ?

Pas de miracle sur le marché européen de la poudre de lait écrémé cet été.