Aller au contenu principal

Porcs : les achats des ménages en berne

En cumul de janvier à juin 2019, les achats de viande de porc frais par les ménages pour une consommation à domicile ont reculé de 4,2 %, par rapport à la même période en 2018, selon le Kantar Worldpanel. Le prix moyen était en hausse de 1,4 % sur la même période. La longe explique en grande partie ce manque de tonus des achats. Sur cette même période, les volumes achetés ont diminué de 5,4 % alors que le prix moyen enregistrait une hausse de 1,8 %. Les autres morceaux ont tiré leur épingle du jeu avec des volumes en hausse de 2,4 % pour un prix moyen plutôt stable (-0,3 %).

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Bilan mitigé pour les promotions de rentrée

Découpe : Les avis sont partagés quant à l’effet des promotions de rentrée.

Viandes
Porc : la baisse des cours se poursuit en France

Porcs : Le prix de base 56 TMP a continué de se replier jeudi à Plérin,…

Viandes
Produits tripiers : une demande très disparate

En ce mois de novembre, déclaré mois des produits tripiers par la filière française, l’heure est…

Viandes
Porc : toujours sous le signe du maintien

Porc : Aucun grand changement de tendance en ce début de semaine pour le porc…