Aller au contenu principal

Porc : vers une pénurie en Allemagne ?

L’organisme allemand AMI estime que les inséminations artificielles de truies ont reculé de 10 % par rapport à l’an dernier, et que le commerce des porcelets est aussi nettement sous son niveau de 2018. Tout laisse donc à penser que l’offre va être, à moyen terme en repli par rapport à l’an dernier, or la demande est florissante en particulier venant de Chine.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Retour à l’équilibre confirmé pour les cours nord européens

Porc : Le marché européen du porc charcutier confirme son retour à l’équilibre…

Viandes
Viande de porc : une ambiance calme, de saison

Découpes : 2017 n’échappe pas à la traditionnelle baisse de fréquentation des…

Viandes
Porcelet : des prix européens diversement orientés

Porcelet : La seconde partie de la semaine ne se place pas sous le signe du…

Viandes
Hausse du nombre de truies en Pologne et en Espagne

Porcs : Les enquêtes cheptels réalisées au printemps dans les principaux…