Aller au contenu principal

Porc : une modeste progression en France

Le cours du porc breton affiche une modeste hausse de 0,1 centime cette semaine, selon le MPB. Et ce, malgré des poids en léger retrait, une activité d’abattage record (près de 398 000 porcs abattus) et une orientation européenne des prix nettement à la hausse. La grève du 5 décembre serait à l’origine de la baisse des besoins pour la semaine à venir aux dires des opérateurs. En Allemagne, tout comme en Belgique, aux Pays-Bas et éventuellement en Espagne, les prix ont nettement progressé avec la forte demande chinoise et les commandes de fête de fin d’année des pays de l’est. Par ailleurs, l’offre allemande reste limitée. Le cours a ainsi gagné 5 centimes et s’installait pour la première fois en euro à 2 euros/kg.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Retour à l’équilibre confirmé pour les cours nord européens

Porc : Le marché européen du porc charcutier confirme son retour à l’équilibre…

Viandes
Nouvelle semaine de maintien des cours nord européens

Porc : Aucun grand changement de tendance la semaine dernière sur le marché…

Viandes
Porc : l’Allemagne renoue avec la fermeté

Porc : La référence allemande est repartie à la hausse mercredi, laissant à la…

Viandes
Porc : des prix européens plus élevés début 2017

Porc : L’Allemagne a revu sa cotation en hausse de 2 centimes mercredi, la…