Aller au contenu principal

Porc : trois mois de perte pour les naisseurs engraisseurs

© Réussir

Porcelet : Le prix de l’aliment industriel pour porcs à l’engrais est resté stable en décembre, selon l’Institut du porc (Ifip). À 228 €/t, il dépasse de 3,2 % son niveau de l’année précédente. Une orientation qui, associée à la poursuite du recul du prix du porc payé à l’élevage en janvier (-3,4 %), est synonyme de nouvelle dégradation de l’indicateur de marge brute des élevages naisseurs-engraisseurs, à 893 €/truie/an. Pour les éleveurs, janvier est le troisième mois consécutif sans pouvoir couvrir les charges non alimentaires.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Porcelets : rebond des prix de l’aliment pour porc à l’engrais

Porcelet : Selon l’Institut du porc (Ifip), le prix de l’aliment industriel…

Viandes
Le porc allemand chute de 5 centimes

Découpe : C’est un vent de baisse qui souffle sur le nord de…

Viandes
Porcelet : légère reprise de la marge brute des éleveurs

Porcelets : Le coût de l’aliment ne cesse de confirmer sa stabilité.

Viandes
Porcelet : nouvelle dégradation des marges

Porcelet : L’année 2018 s’est achevée sur une stabilité du prix de l’aliment…