Aller au contenu principal

Porc : marché intérieur plutôt calme

© Réussir Archives

La stabilité était toujours au rendez-vous sur le marché du porc breton ce jeudi, avec des cours qui ont grappillé seulement 0,006 € pour s’établir à 1,582 €. L’activité d’abattage était pratiquement semblable aux deux semaines précédentes, avec des poids stables à légèrement baissiers. Environ 3 000 porcs ont été refusés à la vente bien qu’il existe un besoin. Il est encore difficile à ce jour de juger l’impact du jeudi 15 août férié. La France a cependant bien profité du marché du grand export, avec des envois de viandes fraîches et congelées qui ont bondi de 40 % au premier semestre 2019 par rapport à la même période en 2018, tandis que les envois de coproduits ont progressé de 8 % à 31 000 tonnes à la même période.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Porc : un commerce toujours aussi incertain

Porcs : L’orientation des cours ce jeudi à Plérin dépendra avant tout de celle…

Viandes
Charcuterie : hausse du prix moyen sortie usine

Découpe : En cumul sur les huit premiers mois de l’année, selon l’Institut du…

Viandes
Porc : le vent de baisse souffle encore

Porcs : Le prix de base 56 TMP suit une nouvelle fois la baisse européenne,…

Viandes
Porc : l’Europe dans l’attente d’une stabilisation des prix

Porc : la semaine dernière, l’Allemagne a perdu 3 centimes, entraînant la…