Aller au contenu principal

Porc : une hausse des cours compliquée pour les abattoirs

© Vyashini Chokupermal

Les invendus ont provoqué une hausse des cours du porc breton. Les groupements vendeurs ont refusé de vendre 2 180 porcs. Les cours ont gagné 2,7 cents de plus ce jeudi à Plérin établissant le prix moyen à 1,563 euro. Cette tendance haussière, soit une progression des cours de 3 cents au total cette semaine, a provoqué l’énervement des abattoirs. Des tensions se sont fait ressentir lors des enchères avec quelques batailles sur les prix. L’offre continue en effet à se raréfier en cette période estivale. Le nombre d’abattages reculerait de près de quelques milliers de porcs à nouveau cette semaine. Le climat chaud à l’intérieur des porcheries a ralenti la croissance des porcs dont les poids moyens baissent de 300 g de plus cette semaine, atteignant ainsi les 93,6 kg.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Retour à l’équilibre confirmé pour les cours nord européens

Porc : Le marché européen du porc charcutier confirme son retour à l’équilibre…

Viandes
Porc : baisse modérée du cheptel européen fin 2016

Porc : Les enquêtes cheptel réalisées en fin 2016 à travers l’Union européenne…

Viandes
Découpe : vers une stabilité des abattages de porc

Découpe : Les prévisions de production de la Commission sont à une stabilité…

Viandes
Porc : les achats des ménages poursuivent leur déclin

Découpe : La viande fraîche de porc peine toujours à se faire…