Aller au contenu principal

Porc : en Chine, l’heure est au déstockage

© Valentin Ragot

La Chine a annoncé de nouvelles mesures de luttes contre la peste porcine africaine qui paraît hors de contrôle. La viande de porc abattue ces derniers mois et stockée sera contrôlée et, en cas de résultat positif, brûlée. Pour les opérateurs chinois, il est donc urgent de déstocker rapidement pour réussir à vendre la viande avant de subir un contrôle. Cet afflux sur le marché contribue à stabiliser les prix, qui ont flambé depuis le début de l’année (+22 % entre la fin du mois de janvier et celle du mois de mai).

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Pollution : JBS, Cargill, Perdue et Smithfield sous pression

45 investisseurs gérant collectivement 1,2 milliard de dollars en actifs, membres de l’…

Viandes
Viande : le polonais Cedrob investit dans l’élevage et l’abattage de porc

Le transformateur de viande polonais Cedrob prévoit de construire deux nouvelles usines d’…

Viandes
Un crédit international pour la défense sanitaire du bétail au Brésil

Le ministère brésilien de l’Agriculture, l’Elevage et Alimentation négocie avec le ministère de…

Viandes
Porc : incertitude dans le nord de l’UE, fermeté au Sud

Porc : Le marché européen oscille entre maintien et fermeté.