Aller au contenu principal

Porc : des prix export toujours discutés

© Inra /Catherine Madzak

Face à la baisse allemande, le cours du porc espagnol est resté stable vendredi, après cinq semaines de hausse ininterrompue, ce qui place l’Espagne en tête des cours européens. Cependant il existe toujours de fortes pressions pour faire baisser les tarifs de la viande non seulement sur les marchés européens mais aussi à l’exportation, notamment de la part des acheteurs chinois, dont la demande reste toutefois élevée. Les achats chinois ont atteint 180 685 t (+73,4 %), selon Plérin, sur le seul mois d’avril. La FPA continue de ravager le continent asiatique, ce qui devrait permettre à la demande asiatique de rester très tonique dans les prochains mois.

V.C.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Retour à l’équilibre confirmé pour les cours nord européens

Porc : Le marché européen du porc charcutier confirme son retour à l’équilibre…

Viandes
Nouvelle semaine de maintien des cours nord européens

Porc : Aucun grand changement de tendance la semaine dernière sur le marché…

Viandes
Porc : l’Allemagne renoue avec la fermeté

Porc : La référence allemande est repartie à la hausse mercredi, laissant à la…

Viandes
Porc : des prix européens plus élevés début 2017

Porc : L’Allemagne a revu sa cotation en hausse de 2 centimes mercredi, la…