Aller au contenu principal

Porc : amélioration de la marge brute en septembre

© Réussir Archives

Porcelet : La hausse des cours des céréales se répercute sur les coûts de production de la filière porcine. Selon l’Institut du porc (Ifip), le prix de l’aliment pour porc à l’engrais a repris 5 € entre juin et août pour s’installer à 235 €/tonne. Une tendance qui devrait se confirmer au moins à court terme.

Avec la reprise des cours du porc, la marge brute des naisseurs-engraisseurs a tout de même repris de la hauteur en septembre (+98 euros/truie/an). Pour les engraisseurs, la marge atteint 26,5 € par porcelet entré, soit 4,2 € de plus en un mois. Un rebond qui pourrait s’effacer prochainement, avec un prix du porc en repli et incertain, ainsi qu’un coût de l’aliment qui ne semble pas vouloir repartir à la baisse.

Découpe : La cotation allemande a perdu 4 centimes mercredi, sous la pression de grands abattoirs qui payaient déjà ce prix la semaine passée. En cause, une offre un peu plus large — alourdie notamment par les retards d’enlèvement liés 3 octobre férié, et une demande en viande qui manque toujours de tonus et limite les capacités de valorisation des pièces.


En relation

Viandes
Porcelet : perspectives favorables pour l’aliment

Porcelet : Le prix de l’aliment industriel pour porc à l’engrais, calculé par l…

Viandes
Porcelet : nouvelle baisse de l’indice Ipampa

Porcelet : L’Indice des prix d’achat des moyens de production agricole (Ipampa…

Viandes
Porcelets : rebond des prix de l’aliment pour porc à l’engrais

Porcelet : Selon l’Institut du porc (Ifip), le prix de l’aliment industriel…

Viandes
Porcelet : le coût de l’aliment continue de se raffermir

Porcelet : Le rebond du coût de l’aliment se confirme.