Aller au contenu principal

Pommes de terre : le NEPG se plaint d’un manque de plants

Le manque de disponibilité en plants de pommes de terre destinées à la transformation pourrait réduire les hausses d’emblavements annoncés pour cette campagne en pommes de terre, déplore le groupe des producteurs de pommes de terre du nord-ouest européen (NEPG). « Dans tous les pays de la zone NEPG (UE-5), exception faite de la Grande-Bretagne, il y a un sérieux manque de plants (ou des plants trop chers) pour produire des pommes de terre pour l’industrie de la transformation… Et ce, alors qu’au même moment, les transformateurs ont encore augmenté de 700 000 à 800 000 tonnes leurs capacités de transformation », affirme le NEPG dans un communiqué.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Fruits et légumes : Bruxelles simplifie les règles des OP

Concluant un processus de réexamen de deux ans, la Commission européenne a adopté le 13 mars un…

Fruits et légumes
Pomme de terre : l’industrie pour équilibrer la hausse des surfaces 

Le NEPG, qui représente les 5 grands pays producteurs de pommes de terre du Nord-Ouest de l’UE (…

Focus produits
Une campagne 2017 très précoce pour l’abricot

L’abricot sera passé à travers du gel cette année et les producteurs français…

Focus produits
Melon : stabilisation de la production européenne

Les grands équilibres sont-ils figés entre la France, l’Espagne et le Maroc…