Aller au contenu principal

Pommes de terre : la France bien positionnée

Les pommes de terre françaises sont adaptées à l’industrie de la transformation grâce à leur teneur élevée en matière sèche et à une qualité qui répond aux besoins des transformateurs. Elles ont un avantage concurrentiel par rapport à celles en provenance des Pays-Bas, de l’Allemagne ou de la Belgique. Deux tiers de la production de pomme de terre française est cultivée dans les Hauts-de-France, soit 85 000 hectares. Si la pomme de terre conserve ce statut attrayant, avec une croissance annuelle de la superficie de 3 %, elle offrirait 200 000 t de nouvelles sources d’approvisionnement pour l’industrie, indique FreshPlaza.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Pomme : flambée des cours en Europe

À 80 €/100 kg en moyenne chez les quatre principaux producteurs en mars, les prix de la pomme en…

Fruits et légumes
Vers une pénurie de pois et haricots

Pour la troisième année consécutive, les organisations françaises de producteurs de petits pois…

Fruits et légumes
Pomme de terre transformée : 3/4 des achats en contrat

Lors de la campagne 2017-2018, 1,2 million de tonnes de pommes de terre ont été achetées par les…

Fruits et légumes
Légumes d’industrie : le Cénaldi anticipe les négociations 2020

« Nous avons pris la décision d’anticiper de quelques mois les négociations 2020.