Aller au contenu principal

Pomme de terre : un commerce plus calme

Les ventes ont eu tendance à ralentir sur le marché intérieur, avec la fin du mois, les inventaires et le « black Friday », peu propice aux achats alimentaires… Les cours ont été néanmoins reconduits. À l'export, l'activité, tirée par l'Espagne, s'est également contractée, en fonction de la qualité des lots.

Avec la grève de jeudi, qui risque de compliquer le commerce en fin de semaine, une anticipation des achats est possible, sur la première partie de la semaine.

Échalote : réajustement

Le ralentissement du commerce se poursuit, pénalisé par le manque de petits calibres et des problèmes de conservation, sur certains lots. Dans ce contexte, la demande —intérieure et export— se montre plus prudente, ce qui pèse sur les prix.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Légumes : des productions d’automne encore limitées

Légumes : Un bon équilibre commercial se maintient en endive, en raison de la…

Fruits et légumes
Légumes : des offres de saison très mesurées

Légumes : Le commerce de la tomate a marqué le pas, en ce début de vacances d’…

Fruits et légumes
Petit ralentissement du commerce avec les vacances

Fruits : Le marché français marque un peu plus le pas en cette fin de semaine,…

Fruits et légumes
Lent développement des offres automnales

Légumes : En dépit d’une demande plus timide, dissuadée par les hauts niveaux…