Aller au contenu principal

Pomme de terre : petit rythme d’écoulement

© ASM

Le marché intérieur conserve un rythme régulier. Les prix sont fermes. Les échanges à l’exportation se sont davantage intensifiés vers l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie, ces derniers jours, autorisant quelques hausses tarifaires. Côté primeurs, les volumes issus des productions bretonnes sous abris et de Noirmoutier devraient davantage se développer. La météo, encore mitigée en ce début de semaine 16, laisse cependant quelques incertitudes sur le défanage qui pourrait être un peu retardé.

Au niveau de l’industrie, la plupart des usines sont absentes du marché, avec l’arrêt de certaines lignes de production, ce qui limite le négoce et pèse sur les prix.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Légumes : des productions d’automne encore limitées

Légumes : Un bon équilibre commercial se maintient en endive, en raison de la…

Fruits et légumes
Légumes : des offres de saison très mesurées

Légumes : Le commerce de la tomate a marqué le pas, en ce début de vacances d’…

Fruits et légumes
Petit ralentissement du commerce avec les vacances

Fruits : Le marché français marque un peu plus le pas en cette fin de semaine,…

Fruits et légumes
Lent développement des offres automnales

Légumes : En dépit d’une demande plus timide, dissuadée par les hauts niveaux…